Rupture de la Coiffe des Rotateurs

Qu’est-ce que la « coiffe des rotateurs »

C’est un ensemble de tendons qui s’insèrent au niveau de l’épaule, sur la scapula (l’omoplate) et le sommet de l’humérus.

Un tendon relie un muscle à un os.  Quand on parle de rupture de la coiffe des rotateurs, il s’agit habituellement d’un arrachement du tendon au niveau de l’os.

 

Pourquoi les tendons peuvent-il se déchirer ?

Avec l’âge, les tendons vieillissent, comme tous les autres organes. Des micro-déchirures  apparaissent dans les tendons et peuvent s’aggraver jusqu’à des déchirures complètes. Cela peut survenir spontanément, sans qu’on s’en rende compte, ou suite à un traumatisme (par exemple  suite à une chute, ou un faux mouvement ou  en soulevant quelque chose de lourd).

 

 

Un tendon déchiré provoque-t-il obligatoirement des douleurs ?

Non. Cela explique que la déchirure du tendon puisse être présente depuis plusieurs années sans que vous vous en soyez rendu compte.

 

Que veulent dire rupture / déchirure / lésion / partielle / transfixiante ?

Rupture = déchirure = lésion

Partielle= non transfixiante = ne touche pas toute l’épaisseur du tendon

Transfixiante= touche toute l’épaisseur du tendon

Comment faire le diagnostic ?

L’examen clinique aidera à nous orienter et à suspecter une lésion des tendons de la coiffe des rotateurs, mais n’est pas suffisant.

C’est l’arthro-scanner, l’IRM ou l’arthro-IRM qui nous permettront de confirmer ou non la lésion.

 

Comment la lésion du tendon évoluera-t-elle si on ne fait rien ?

Le tendon déchiré ne se répare pas seul et ne cicatrise pas spontanément.

La lésion peut rester telle qu’elle est et ne pas évoluer pendant plusieurs années. Le risque est qu’elle s’étende aux autres tendons et que le(s) tendon(s) se rétracte(nt). A terme, le muscle va s’atrophier et ne sera plus fonctionnel. 

Le risque est donc de passer d’une petite lésion réparable à une lésion étendue et non réparable.

A quoi servent les infiltrations et la rééducation chez le kiné ?

A diminuer l’inflammation au niveau de votre épaule et les douleurs, afin de vous permettre de bouger votre épaule avec le moins de douleurs possible. Cela peut suffire à enlever les douleurs et éviter une intervention chirurgicale.

 

L’intervention chirurgicale est-elle nécessaire ?

En chirurgie orthopédique, l’intervention est rarement indispensable car il s’agit de chirurgie fonctionnelle. Toutefois, la réparation chirurgicale peut être recommandée aux patients jeunes afin d’éviter une aggravation de la rupture et le passage d’un stade réparable à un stade non réparable. De manière générale, une surveillance clinique peut peut-être recommandée en l’absence de chirurgie afin de surveiller l’évolution de la rupture.

 

Jusqu’à quel âge peut-on opérer ?

Il n’y a pas de limite d’âge stricte. Mais habituellement, l’état du tendon et du muscle se dégradent avec l’âge. Ainsi, essayer de réparer un tendon en mauvais état n’a pas d’intérêt car celui-ci risque fortement de ne pas cicatriser. Par ailleurs, chez les patients âgés de plus de 75-80 ans, la rééducation et les infiltrations suffisent habituellement à soulager les douleurs.

En quoi consiste l'intervention chirurgicale ?

Rupture partielle = non transfixiante

Rupture transfixiante

rupture du tendon supra-épineux (supra-épineux)

Rétraction progressive du tendon supra-épineux rompu (en rouge)

© Epaule & Coude 2017

  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon